LE MOT DU PRESIDENT

Bonjour

En ce début d'année 2018, FRACTURE présente à tous ses adhérent(e)s, lecteurs et lectrices de notre site, ses meilleurs voeux de santé, bonheur, en espérant de bonnes nouvelles coté infrastructures ferroviaires et routières.

Comme vous le savez, mobilisés depuis 15 ans pour le CFAL sud, FRACTURE est aussi désormais à l'action sur un nouveau danger pour nos communes : le déclassement de l’autoroute A6/A7 qui va de Pierre Bénite à Limonest.

Ceci implique, de facto, un contournement autoroutier du trafic de transit très clairement ciblé sur l’Est Lyonnais (CEL) ! Encore une fois, ce sera nos communes du Val d’Ozon, mais aussi celles le long du Rhône, en direction du sud, qui devront supporter des pollutions supplémentaires sans aucune contrepartie.

Il va bien falloir que l’Etat et la Métropole de Lyon comprennent que les habitants de l’Est et du Sud Lyonnais ne sont pas des sous-citoyens et méritent davantage de considération. Et nous avons fait entendre nos voix et nos arguments au cours des nombreux rendez-vous que nous avons eu en 2016 et 2017 avec le préfet de Région, le préfet du Rhône et le Conseil Régional.

Qu’en est-il du CFAL Sud ?  

Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise,  tracé qui passe dans le Val d’Ozon de St Pierre de Chandieu pour rejoindre la gare de triage de Sibelin et les zones Seveso mitoyennes puis, via un pont de franchissement du fleuve, la rive droite du Rhône.

Nous attendons toujours les résultats promis, depuis bientôt 1 an, de l’étude de danger de la gare de Sibelin, ce qui est particulièrement inquiétant car source de suspicions !  En effet si ce délai est si long, cela signifie probablement que ce site est extrêmement dangereux et que l’on ne peut y faire entrer du fret ferroviaire. Ainsi l’Etat, via la DREAL, est probablement en train de tout faire pour que ça passe quand même au prix de certains arrangements. Inquiétant !

Nous attendons toujours les études supplémentaires demandées par l’ancien gouvernement en avril 2017 concernant la remise en cause du projet initial, par la phase de consultation qui a eu lieu fin 2016. Et pourtant les infos que nous avons, nous indiquent que ça bouge mais pas dans le bon sens pour nos populations !

La Fédération Fracture sollicite de nombreux rendez-vous à tous les niveaux (Ministère, Préfecture, Région, Métropole, élus…) et les obtient. Nous devons leur démontrer que notre vision et notre alternative sont bien plus respectueuses des populations et efficaces sur le transport ferroviaire massif.

Quid du C.E.L ?

Le C.E.L ou plutôt faux C.E.L, Contournement autoroutier de Lyon par l’Est Lyonnais, imposé par le déclassement de l’autoroute A6/A7 qui va de Pierre Bénite jusqu’à Limonest (l’autoroute qui passe sous Fourvière) et qui ressemble plus à un transfert des véhicules de transit (+ de 15.000 véhicules /j) sur nos territoires.

Encore une fois, ce seront nos communes du Val d’Ozon, mais aussi celles le long du Rhône, en direction du sud, qui devront supporter des pollutions supplémentaires et plus de bouchons sans aucune contrepartie. Là aussi ce Transfert de nuisances est fait sans même avoir eu le résultat des études demandées par la Métropole et l’Etat ! Et le phasage des infrastructures est fait à l’envers. La Métropole aménage sa zone déclassée dès 2018, envoyant le trafic sur l’A46 sud qui elle ne sera « aménagée » que 5 ans plus tard !

Nous demandons la prise en compte de nos besoins de mobilité avec le développement des transports collectifs efficaces et cadencés sur nos communes associées au développement de parcs relais. Ce qui améliorera notre quotidien à tous les points de vue.

Rapprochez-vous de vos associations locales pour plus d’infos sur vos communes.

A très bientôt.

Gilles RENEVIER Président

Restons mobilisés pour obtenir un tracé respectueux des populations de l'Est Lyonnais : Adhérez à l'association de votre commune

FRACTURE
c'est aussi :

Soutenez notre action contre le FRET ferroviaire en zone urbaine.

www.fracture-web.net

Suivez nous sur